DIANE AUDREY NGAKO, la femme qui nous fait voir l’Afrique autrement !

DIANE-AUDREY-1-683x1024.jpg
omenkart100.jpg
Douala Art Fair
Visiter l'Afrique

En surfant sur les réseaux sociaux, vous avez peut-être déjà aperçu le hashtag « visiter l’Afrique » sous de magnifiques photos de paysages africains. Aujourd’hui le site www.visiterlafrique.com ou son compte Instagram sont incontournables tant en nombre de visites, d’abonnés que de contenus. Certains diront, mais c’est juste un compte Instagram, ou une page Facebook avec de jolies photos. Eh ben non !! La fondatrice, Diane Audrey Ngako, ne voulait pas juste créer un autre guide touristique de l’Afrique avec des adresses d’hôtels ou de restaurants pour manger pour pas cher. Son idée était de mettre en avant le coté touristique de l’Afrique, qui disons le franchement n’est pas vraiment bien représenté ou même visible. On présente souvent une Afrique où la famine, la guerre, la pauvreté et autres règnent. Mais ceux et celles qui y vivent et les voyageurs vous diront que l’Afrique regorge de trésors : paysages magnifiques, plages sublimes, peuple chaleureux, culture et gastronomie diverses et riches, etc. Cette professionnelle de la communication stratégique et digitale et journaliste, qui a travaillé pour Le Monde et TV5, a voulu montré cela avec son site interactif et collaboratif qu’elle créé en 2014. La plateforme montre l’Afrique telle qu’elle est vraiment en repensant son image, sans nier ses problèmes, mais plutôt en mettant en avant ses atouts et ses opportunités. Les contenus sont faits par les voyageurs appelés contributeurs, qui partagent leurs expériences vécues sur le continent, les gens racontent ce qu’ils vivent. Le site recense aussi les témoignages des habitants qui font découvrir leur quotidien, des ambassadeurs locaux qui font voir leur village, leur ville, leur pays.

L’entrepreneuse rentre au Cameroun pour créer son agence de communication créative à Douala. Omenkart, assiste les entreprises pour développer leur image sur le continent. Elle veut créer des projets créatifs uniques, esthétiques et spécialement adaptés aux problèmes des africains ou de la diaspora avec des standards internationaux. Celle qui a été classée, en 2016, par le magazine américain Forbes parmi les Jeunes Africains de - de 30 ans les plus prometteurs pour l’avenir continue son œuvre avec la publication d’un livre de photos partagés sur le compte Instragram « visiter l’Afrique » et la création la foire d’Art Contemporain et du Design au Cameroun, « Douala Art Fair » dont la 2e édition s’est déroulée du 31 mai au 2 juin dernier à Douala. Pour cette « woman » du monde qui est  déterminée à changer l’image du continent, il est impératif d’améliorer le système éducatif et l’accès des femmes à la formation

« Je dis souvent 3 choses : Lance toi ! Si une opportunité ne vient pas taper à ta porte, crée ta propre porte. Dans le domaine des idées, tout dépend de ton enthousiasme.  Dans le monde réel, tout dépend de ta persévérance. »